Restauration du Grand Salon

La restauration du Grand Salon est aujourd’hui achevée : rendez-vous au Château de Vaux-le-Vicomte pour redécouvrir cette pièce extraordinaire !

Restauration du Grand Salon et projection de l’oeuvre de Charles Le Brun

 

Grand Salon avant restaurationCentre névralgique du bâtiment, le Grand Salon est un espace complexe, novateur et inachevé, formant un pivot central duquel rayonne l’ensemble du décor du château. En 1660, le peintre-décorateur Charles Le Brun, après avoir réalisé un programme décoratif majestueux pour le Grand Salon, projetait de réaliser une exceptionnelle fresque sur sa coupole, d’une dimension de 400 m2. Le projet conjuguait avec harmonie et grandeur la somme des connaissances en  architecture, sculpture, peinture, mais aussi en astronomie et en astrologie, en histoire et en géographie de son époque.
En raison de l’arrestation de Nicolas Fouquet le 5 septembre 1661, le peintre ne put jamais commencer la réalisation de son travail. Fort heureusement, plusieurs dessins préparatoires, qui  suscitèrent l’admiration du Bernin par leur virtuosité, sont encore conservés au Département des Arts Graphiques du Musée du Louvre. Cette fresque, qui aurait été la plus grande jamais réalisée par Le Brun, fut nommée « Le Palais du Soleil » par Mademoiselle de Scudéry dans son roman Clélie.
La peinture actuelle de la coupole est, quant à elle, une œuvre tardive du XIXe siècle attribuée à Charles Séchan, réalisée pour combler l’espace laissé depuis l’origine.
Aujourd’hui, le plafond et les termes du Grand Salon font l’objet d’une intervention d’envergure et urgente qui a débuté en janvier 2021.

 

Restauration de la partie supérieure du Grand Salon

Chantier restauration grand salon

Si le Grand Salon de Vaux-le-Vicomte est la plus emblématique des pièces du château par son programme architectural et décoratif, elle est également celle qui a le plus souffert des affres du temps. Une grande partie de la coupole était lézardée, des fissures et des craquelures apparaissaient en de nombreux endroits et la totalité de la surface était fortement encrassée. Les élévations et termes en stucs nécessitaient également d’être nettoyés. Cette restauration était incontournable afin que le château retrouve sa superbe et que le visiteur puisse appréhender la grandeur de l’oeuvre de Nicolas Fouquet.
En plus d’être restauré, l’ensemble de la structure (les termes, les élévations, la coupole) a été passé à la loupe et étudié. Le travail des conservateurs a participé à révéler les secrets que cache encore le Grand Salon.

Plutôt que de maintenir l’état historique sans intérêt et peu harmonieux de 1847, il nous a paru judicieux de montrer au public l’état historique de 1661, plus équilibré et plus émouvant historiquement : Fouquet, ses artistes, le roi et la cour ont vu le grand salon dans cette même configuration.

Un badigeon blanc a donc été appliqué, de façon réversible, sur le ciel de 1847. Un simple coup d’éponge permettrait de retrouver, intact, le ciel de 1847, préservé sous ce badigeon.

 

En savoir plus ici !

 

Projection lumineuse du Palais du Soleil

test projection dans le grand salon - chantier de restaurationAfin de parachever cette restauration, les esquisses de Charles Le Brun seront numérisées, colorisées et projetées sur la coupole. La gravure réalisée par Gérard Audran (1640-1703), notamment, restitue l’ensemble de la composition à partir de ces dessins. Grâce à elle, la reconstitution de cette fresque sur la coupole est possible à l’aide des dernières technologies de mapping vidéo. Des  projecteurs discrètement insérés dans la pièce permettront de projeter ce dessin sur la surface éclaircie après restauration, de proposer une coloration de la sanguine originale et d’animer l’ensemble dans une vidéo éducative.

 

Chiffres clés
• 400 m2 : superficie totale de la coupole du Grand Salon
• Les décors sont composés de 16 termes, représentant les 12 signes du zodiaque et les 4 saisons
• Le Grand Salon forme un ovale parfait, de 13 x 18 m ; sa coupole culmine à 17,8 m de haut

Budget
• 771 000 € : coût de la restauration
• 1 000 000 € : coût de la restitution numérique du projet de Charles Le Brun

Calendrier
• Hiver – mi octobre 2021 : restauration de l’ensemble supérieur du Grand Salon (termes, élévations et coupole)
• Automne-Hiver 2021 puis 2022: mise en place du projet de projection lumineuse de la création artistique du Songe de Vaux puis du Palais du Soleil de Charles Le Brun.

 

Mécénat

La restauration du Grand Salon et l’installation du matériel de projection en vue de la restitution numérique du projet de fresque de Charles Le Brun pour la coupole de Vaux-le-Vicomte ont été rendues possibles grâce au soutien exceptionnel de :

  • Fondation Dassault Culture et Patrimoine
  • Direction régionale des affaires culturelles d’Île-de-France
  • Département de Seine-et-Marne
  • Conseil Régional d’Île de France

Le château remercie également les mécènes et l’association des Amis de Vaux-le-Vicomte pour leur contribution à ce projet d’envergure.

Share Button