Restauration du Grand Salon

La restauration du Grand Salon est aujourd’hui achevée : rendez-vous au Château de Vaux-le-Vicomte pour redécouvrir cette pièce extraordinaire !

 

Le Brun de retour à Vaux-le-Vicomte

« C’est beau ! Il y a de la richesse sans confusion ». Cet éloge du Bernin s’adresse à Le Brun qui lui montre son projet pour la voûte du grand salon de Vaux, jamais réalisé du fait de l’arrestation de Fouquet. À l’issue du chantier de restauration du Grand Salon de Vaux-le-Vicomte, qui mesure 18m de long et 18m de haut, un système de vidéo-projection constitué de 21 vidéoprojecteurs va permettre de restituer numériquement l’immense peinture de 380 m² que Charles Le Brun avait prévu pour ce plafond.
Un projet novateur et technologique dont le lancement est prévu le 14 mai 2022.

 

LE GRAND SALON : UNE OEUVRE D’ART HISTORIQUE JAMAIS ACHEVÉE

Grand Salon avant restaurationCentre architectural du bâtiment, le Grand Salon est un espace complexe, novateur et inachevé, formant un pivot central duquel rayonne l’ensemble du décor
du Château de Vaux-le-Vicomte. En 1660, le peintre-décorateur Charles Le Brun avait préparé un programme décoratif majestueux et ambitieux pour les 380m² de voûte du grand salon. Le projet conjuguait avec harmonie et grandeur la somme des connaissances en architecture, sculpture, peinture, mais aussi en astronomie et en astrologie,en histoire et en géographie de son époque.
L’arrestation de Fouquet empêcha Le Brun de réaliser son projet. Mais un dessin préparatoire et une estampe, qui ont déclenché l’admiration du maître italien, ont été conservés jusqu’aujourd’hui, et nous permettent de restituer le projet. Cette peinture, qui aurait été la plus grande jamais réalisée par Le Brun, fut nommée « Le Palais du Soleil » par Mademoiselle de Scudéry dans son roman Clélie.

 

RESTAURATION DU GRAND SALON

En 2021, le Château de Vaux-le-Vicomte a entrepris la restauration des éléments décoratifs du Grand Salon : les termes, les élévations et la coupole à laquelle Le Brun destinait son Palais du Soleil ont été rénovés. Les propriétaires du Château de Vaux-le-Vicomte, en accord avec l’architecte des Monuments Historiques et la DRAC Ile-de-France, ont en outre décidé de revenir à un état antérieur du plafond du Grand Salon, qui est resté blanc durant presque deux siècles.

Plutôt que de maintenir l’état historique sans intérêt et peu harmonieux de 1847, il nous a paru judicieux de montrer au public l’état historique de 1661, plus équilibré et plus émouvant historiquement : Fouquet, ses artistes, le roi et la cour ont vu le grand salon dans cette même configuration.

Un badigeon blanc a donc été appliqué, de façon réversible, sur le ciel de 1847. Un simple coup d’éponge permettrait de retrouver, intact, le ciel de 1847, préservé sous ce badigeon.

 En savoir plus ici !

 

PROJECTION LUMINEUSE DE L’OEUVRE DE LE BRUN

Le graveur Girard Audran (1640-1703) réalisa une estampe du projet de Le Brun. C’est cette estampe qui sera projetée sur la voûte du grand salon grâce à 21 videoprojecteurs de 15.000 lumens discrètement installés dans la pièce.

Des hypothèses colorisées de l’estampe, réalisées à partir d’études historiques, seront également projetées. Et pour que l’harmonie soit complète, une hypothèse de motifs de couleurs sera également projetée sur chaque détail des élévations et de leurs stucs grâce au mapping vidéo. Les stucs seront dorés, les fonds et les pilastres seront en divers faux marbres.

Dans un second temps (avril 2023), des séances de projection pédagogiques et scénarisées seront proposées au grand public en début et en fin de journée (sur réservation), confortablement installé dans un transat : les détails de l’oeuvre de Le Brun, les liens entre les éléments de la fresque et ceux des stucs, et le sens complexe de son programme de décoration seront ainsi dévoilés dans une vidéo d’une trentaine de minutes.

Chiffres clés
• 400 m2 : superficie totale de la coupole du Grand Salon
• Les décors sont composés de 16 termes, représentant les 12 signes du zodiaque et les 4 saisons
• Le Grand Salon forme un ovale parfait, de 13 x 18 m ; sa coupole culmine à 17,8 m de haut

Budget
• 771 000 € : coût de la restauration
• 1 000 000 € : coût de la restitution numérique du projet de Charles Le Brun

Calendrier

  • Hiver – mi octobre 2021 : restauration de l’ensemble supérieur du Grand Salon (termes, élévations et coupole)
  • Janvier – avril 2022 : colorisation de l’estampe de Charles Le Brun par un peintre digital.
  • 14 mai 2022 : lancement de la projection de la restitution numérique du projet de Le Brun.
    Projection de 4 minutes, disponible tous les jours en continu, incluse dans le billet d’entrée.
  • Avril 2023 : lancement de la vidéo pédagogique contant l’univers de Le Brun.
    Projection de 30 minutes, disponible une à deux fois par jour, sur réservation. 8€ par personne, en supplément du droit d’entrée.

 

Mécénat

La restauration du Grand Salon et l’installation du matériel de projection en vue de la restitution numérique du projet de fresque de Charles Le Brun pour la coupole de Vaux-le-Vicomte ont été rendues possibles grâce au soutien exceptionnel de :

  • Fondation Dassault Culture et Patrimoine
  • Direction régionale des affaires culturelles d’Île-de-France
  • Département de Seine-et-Marne
  • Conseil Régional d’Île de France

Le château remercie également les mécènes et l’association des Amis de Vaux-le-Vicomte pour leur contribution à ce projet d’envergure.

Share Button