Vaux-le-Vicomte est l’œuvre fondatrice du jardin à la française. Majesté théâtrale,perfection formelle des tracés et maîtrise de la perspective caractérisent cette création dont la grammaire sera plus tard déclinée dans toute l’Europe. Grâce à Nicolas Fouquet, André Le Nôtre obtient, dès 1641, la possibilité de manifester toute l’étendue de son génie. Il rassemble pour la première fois à grande échelle l’ensemble des acquis techniques, scientifiques et artistiques de son temps en matière de jardin.  

 

L’œuvre fondatrice du jardin à la française

Le Jardin de Vaux-le-Vicomte s’ordonne autour d’une perspective génialement maîtrisée, longue de plus de trois kilomètres. En composant la mise en scène du château et de son écrin dans l’espace de 33 hectares taillés au cœur de la nature, André Le Nôtre et Louis le Vau réalisent la plus parfaite harmonie entre architecture et paysage de tout le XVIIe siècle. La force et la noblesse de son dessin d’ensemble, l’abondance d’eau et de surprises et sa majesté théâtrale font du jardin de Vaux-le-Vicomte l’œuvre fondatrice d’un art nouveau, celui des jardins à la française. Ils font aussi de ce théâtre une invitation au savoir, à l’imaginaire et au plaisir.

Découvrez les incontournables du jardins à la française de Vaux-le-Vicomte ici !

 

Découvrir le jardin

plan jardinGrâce à l’exposition permanente et à la grande maquette audiovisuelle (au sous-sol du château), découvrez l’art d’André Le Nôtre et les grandes étapes de la réalisation du jardin de Vaux-le-Vicomte. A l’extérieur, deux parcours de promenades pour découvrir toutes les subtilités du jardin. Les enfants ont aussi leur parcours dans le jardin,où ils se promènent en répondant aux questions de notre jeu de piste.

« Le roi a des raisons d’être en colère,il est à Vaux-le-Vicomte dans l’excellence du jardin à la française. » Alain Baraton, jardinier en chef du château de Versailles.

 

Le Parc

Le parc de Vaux-le-Vicomte représente 500 hectares clos par un mur de 13 km d’enceinte. Venez découvrir un nouvelle facette du château au travers de ses points d’eau et fontaines, ses forêts et ses contre-allées : un moment rafraîchissant qui promet mille découvertes !

 

En 2019, le domaine a procédé au remplacement des buis des parterres des boulingrins par une œuvre d’art temporaire : les Rubans Ephémères.

En savoir plus !

 

bassin de la gerbe jeux d'eau dans les jardins

 

Israël Silvestre, dessinateur du XVIIe siècle, est notamment l’auteur de nombreuses gravures représentant les jardins et jeux d’eau de Vaux-le-Vicomte lors de leur création. C’est grâce à ses illustrations qu’Alfred Sommier pourra redonner aux jardins, au XIXe siècle, leur aspect d’origine.

Gravure d'Israël Silvestre - jeux d'eau grand canal
Gravure d'Israël Silvestre - jeux d'eau cascades
Gravure d'Israël Silvestre - jeux d'eau
Gravure d'Israël Silvestre
Gravure d'Israël Silvestre - jeux d'eau parterre de fleurs
Gravure d'Israël Silvestre - douves
Gravure d'Israël Silvestre
Gravure d'Israël Silvestre - jeux d'eau bassin de la couronne
Gravure d'Israël Silvestre - jeux d'eau aux grilles d'eau
Gravure d'Israël Silvestre - jeux d'eau et jardins
Gravure d'Israël Silvestre
Share Button